Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • Résidence de la Croix du Gué

chez nous c'est comme ça !

l'audichat

14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 08:14

Durée : un bon mois.

 

A la première gelée, le raisin « frise ». Il est meilleur pour une dégustation à l’apéritif.

 

Familial : toute la famille se réunissait pour partir à la cueillette.

 

Chariot de tonneaux : le cheval était attelé par une longue traîne en bois sur lequel reposaient des tonneaux vides.

 

Hotte sur le dos : portoir en osier. Une fois plein, une personne était désignée pour le déverser dans les tonneaux vides.

 

Les Vendanges d’antan

Parties de rigolades : le jeu était de barbouiller une grappe de raisin entre vendangeurs et vendangeuses.

 

Rencontres amoureuses : elles pouvaient aboutir au mariage.

 

Pressoir : les fûts de tonneaux y sont déversés. Ensuite, le jus est recueilli dans une cuve.

 

Résultat : du bon vin à profusion comme le Muscadet, Gros Plan, Groslot.

Attention aux vignes de Noah car ce vin rendait fou. Il est actuellement interdit.

 

Cuites : on voit la vie en rose après avoir bu plusieurs verres de vin.

 

Les œnologues de la Croix du gué

Repost 0
Published by Les œnologues de la Croix du gué - dans humeur du jour
commenter cet article
31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 08:42

Avec cette chaleur estivale, l’inspiration tarde à venir. Toutefois, j’ai pensé aux tableaux de Millet. Ces braves paysans, « Les Glaneuses et l’Angélus », qui travaillent en pleine chaleur.

C’est l’été, la saison des moissons… J’ai donc pensé aux moissons de mon enfance. À cette époque-là, la moisson se faisait à la faucille, du moins, dans les petites et moyennes fermes… C’était un travail très dur.

 

Les Glaneuses

Les femmes avaient pour tâche, de faire les gerbes. Le soir, les gerbes étaient groupées et mises debout sur le champ pour sécher pendant plusieurs jours, avant de les entasser sur l’aire, juste le temps d’attendre le battage.

Les enfants avaient pour charge de fournir à boire aux travailleurs. Le travail de battage terminé, un grand repas était servi pour tous. Ensuite, ils devaient glaner les épis restés sur le champ.

Ces épis étaient, par la suite, étendus sur un grand sac en jute et piétinés, afin qu’ils se libèrent de leurs grains. Ces grains, ramassés au sol, servaient à alimenter les poules et les lapins.

 

Les Glaneuses

À cette époque-là, il était nécessaire de tirer parti de tout ce que l’on pouvait !!! Nous étions bien loin de la surconsommation !!!

 

 

Marie Milin

Repost 0
Published by Marie Milin - dans humeur du jour
commenter cet article
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 08:25
Chaleur

Tu es l’ennemie de la personne âgée,

Qui est diminuée par son âge.

On n’est pas à l’aise, la fatigue s’installe encore davantage

On ne dort pas bien et la respiration est difficile.

 

Pour sortir

Il faut choisir le matin de bonne heure

Ou le soir au soleil couchant.

 

Pour certains, comme dit le dicton :

« Il faut un temps de jeune fille »,

C’est-à-dire un temps tempéré.

Chaleur

l faut la subir,

Et on ne peut rien faire

Tant qu’elle est là.

Mais, on doit se désaltérer à volonté.

 

CHALEUR :

 

Chapeau de paille, tu nous protège des rayons du soleil

 

Annuelle à la saison estivale

 

Lumière, tu nous apporte le jour

 

Eté, qui nous permet de pêcher ou de se baigner à la mer

 

Utile à la nature et au bienfait de tous

 

Rayonnante

 

Les Six plumes

Repost 0
Published by Les Six plumes - dans humeur du jour
commenter cet article
20 avril 2017 4 20 /04 /avril /2017 08:43
Coucou ! Coucou, me voilà !

Je fais un petit coucou à ceux qui regardent le blog de la Croix du Gué.

 

Je fais comme le coucou, je refais surface en avril après un moment de silence.

 

L’oiseau le plus populaire va faire entendre sa voix dans le beau poste de la résidence.

 

Pour ma part, il me suffit d’ouvrir ma fenêtre pour l’entendre.

 

Il fera entendre ses deux notes lointaines, douces et majestueuses d’avril à juin tout en squattant les nids déjà faits.

 

Le travail ne l’intéresse pas ; il se contente de nous offrir sa mélodie et de repartir vers des pays lointains.

 

Un grand bravo à vous, ainsi qu’aux autres membres du personnel, etc…

 

Marie Milin

Repost 0
Published by Marie Milin - dans humeur du jour
commenter cet article
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 09:34

Encore une histoire d’âne qui est réelle. Lors de vacances en Corse avec des amis, nous avions pris la décision de prendre un taxi, pour une randonnée. Après contact, nous avions optés pour un chauffeur parisien marié avec une corse. Bien sympa d’ailleurs. Programme choisi, nous étions partis. Il faisait très chaud.

   Je me souviens, nous allions vers les gorges de la Restonica, que beaucoup connaissent certainement. Nous avions un bon guide. Parfois nous faisions un arrêt pour prendre une photo. Toutefois, le besoin de se rafraichir, commençait à se faire sentir. Notre chauffeur nous dit : « je vous emmène chez Georges ».

   Arrivés sur place, vieilles maisons en pierre, comme beaucoup en corse, surélevées de trois ou quatre marches. Bien reçu comme il se doit ! Café, thé ou boisson fraîche. On recevait même avec les paniers. Bien sur gâteau, friandises et autres. Au moment du départ, nous nous étions retrouvés avec un âne monté sur les marches pour nous barrer le passage. Il attendait gâteaux ou bonbons, mais notre chauffeur était au courant et avait ce qu’il faut pour nous libérer le passage.

  Cette petite prise d’otage faisait parte du folklore et de ce programme. Ceci m’est bien resté en mémoire. Cet intermède nous avait bien fait rire.

                                                                                                       Marie

Repost 0
Published by Marie - dans humeur du jour
commenter cet article
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 09:24

 Ce  fût un admirable petit meuble tout droit sorti de chez le brocanteur.

  Pourquoi Bonheur du jour ? C’était un petit meuble, transmis de mère en fille de génération en génération, passé les années, défié le temps !!!

  Combien de souvenirs se seront enfermés dans les tiroirs secrets, bijoux, les joies, les peines qui n’appartiennent qu’à soi-même.

  J’imagine ce bijou dans un château, une maison bourgeoise, assise devant son écritoire, une belle jeune fille en robe longue lui confiant ses secrets.

  Le bonheur du jour, ce fût une autre époque !

  Le temps des princesses, où l’on ne confiait pas ses secrets sur internet ou à la télévision, ceci au grand jour.

  Adieu le romantisme ! N’importe quoi pourvu que ça rapporte !!! Pour nous les anciens, les anciennes c’était quand même mieux avant !!!...                                                                                                Marie  

Repost 0
Published by Marie - dans humeur du jour
commenter cet article
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 09:17

Le temps agirait-il sur notre caractère ?

Il y a des matins où il fait bon faire le tour du parc, s ’arrêter pour observer quelques champignons sous les feuilles.

Il y a aussi les pluvieux, les venteux, parfois enneigés ou tempétueux à écorner les bœufs !!!

Des matins recouverts de neige ou de givre faisant plier les branches.

Des Frileux où il serait bon de rester sous l’édredon.

Il y a aussi des matins printaniers où l’on a envie d’ouvrir sa fenêtre et de sentir l’air frais des fleurs, de la nature.

Et ces matins, où il tarde de humer l’odeur du café et de prendre un petit déjeuner !

Ces matins ont-ils le pouvoir de nous rendre gais ou maussades ? Ces matins orageux qui nous oppressent ? Il faut toutefois se dire qu’après la pluie vient le beau temps.

Marie

Repost 0
Published by Marie - dans humeur du jour
commenter cet article
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 08:58

Les jours et la température diminuent. De même, les feuilles changent de couleur en passant du vert, au jaune ou au rouge et marron. Cela dépend de l’espèce arboricole.

 

 

L’Automne

On y trouve davantage de marrons dans leurs bogues, ainsi que des noisettes, des châtaignes, des pommes, etc.

 

C’est également la saison des champignons (cèpes, coulemelles, petits roses, trompettes de la mort…), que l’on ramasse dans les forêts. D’ailleurs, ils s’accommodent très bien dans tous les mets (omelettes, en salade…). C’est ce n’est pas le temps des cerises ou des fleurs, mais bien celui de la chasse au gibier, tel que le sanglier, le cerf, le lièvre, le lapin de garenne, le faisan, la perdrix…

 

 

L’Automne

Si vous voulez apprivoiser un écureuil, il faut observer ce qui se passe dans les arbres. On entend le bruissement des feuilles. À ce moment-là, il faut lever la tête et peut-être que vous y apercevrez un de ces animaux en train de croquer des glands ou de casser de belles noisettes.

 

 

L’Automne

Dans la nuit, on peut écouter le brame du cerf qui appelle sa promise la biche. Cet animal n’est pas du tout fidèle, ce que veut la nature.

 

 

L’Automne

Les feuilles se ramassent à la pelle, comme dans la célèbre chanson d’Yves Montand.

 

Les Cinq Miss

 

Repost 0
Published by Les Cinq Miss - dans humeur du jour
commenter cet article
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 08:42

Autrefois, des ânes en culotte trottinaient sur les chemins de l’Ile de Ré. Il y a maintenant quelques années, lors de vacances sur l’île, nous en avons vu en culotte promener les mariés. C’est devenu un peu folklorique.

 

 

Des ânes encore culottés

Les ânes ont beaucoup travaillé sur l’île. Ils portaient sur le dos des fagots, des bidons de lait, des tonneaux de vin, du foin, des légumes, pour aller au marché. Dans l’île, ils ont rendu des services inestimables au temps où cette dernière était isolée du continent. Ils transportaient aussi le sel, les algues, ainsi que la pêche. Il était surnommé le cheval du pauvre, moins onéreux que le cheval.

Dans ces marais où l’humidité régnait, les moustiques étaient nombreux. Comment protéger les animaux ?

Une femme eu l’idée ingénieuse de leur faire porter des pantalons, fabriqués à l’aide de vieilles toiles ou vieux vêtements.

 

Plus tard, les rétais choisissaient des tissus à rayures ou à carreaux. À partir de 1950, avec les progrès techniques, les ânes ont été remplacés par les transports motorisés. Les ânes ont même failli disparaître de l’île.

 

Des ânes encore culottés

À l’heure actuelle, l’âne sert pour les promenades et les enfants. L’âne, qui a la réputation d’être têtu et paresseux, est au contraire doux et patient. Et pour les vacanciers, l’âne en culotte continue à trottiner.

 

Marie M.

 

Repost 0
Published by Marie M. - dans humeur du jour
commenter cet article
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 08:16

À l’époque, les scorsonères se trouvaient en botte sur les étals des marchés. Ils sont très foncés et plus longs que les asperges. Pour les préparer, il faut d’abord les gratter avec un couteau. Attention, aux tâches sur les mains et les vêtements ! Mais, cela part facilement à l’eau vinaigrée. Maintenant, on ne les trouve qu’en boîte, et la qualité n’y est plus.

On les met à cuire dans de l’eau salée. Ensuite, on les égoutte, puis on les fait revenir au beurre. Ils s’accordent avec tous types de viandes. On peut les manger enrichit avec de la crème fraîche.

 

Les Légumes oubliés…

Autrefois, les gens n’étaient pas riches mais ils mangeaient mieux. De nos jours, les citoyens n’ont plus le temps de cuisiner et il y a de plus en plus de plats préparés et des conserves.

 

Les côtes de blette, tout comme les scorsonères, demandent beaucoup de temps de préparation car il faut les effiler et les couper en petits morceaux. Maintenant, on mange les feuilles qui peuvent servir de farce dans le ventre du poisson. On arrose l’ensemble de vin blanc, un peu de chapelure sur le poisson. On enfourne dans un plat pendant environ 30 minutes.

On peut également les déguster avec des œufs durs chauds.

 

Les Légumes oubliés…

Dans les fermes biologiques, on pourrait retrouver ces légumes oubliés.

 

À vous de chantonnez :

 

Connaissez-vous les champignons ?

Les blancs, les rouges et les oranges

Connaissez-vous les champignons ?

Qui poussent sur le vert gazon

Des tout petits, des grands, des minces,

Des tous petits et des géants… la la la…

 

Les Cinq Miss
 

Repost 0
Published by Les Cinq Miss - dans humeur du jour
commenter cet article

Catégories

Horloge